AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ROBERT DOWNEY JR] Père, Agent du TBI - LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Administratrice


Date d'inscription : 23/04/2016
Avatar : Dianna Agron
Autres comptes : Aucun
Nombre de messages : 148
Age du personnage : 26
Localisation : Nashville, Tenessee
Univers : Huis Clos (inventé)
Amour : Damaged
Emploi : Aucun
Loisirs : S'occuper de son fils

Late at night when all the world is sleeping, I stay up and think of you. And I wish on a star that somewhere you are thinking of me too. Because I'm dreaming of you tonight. Until tomorrow, I'll be holding you tight. And there's nowhere in the world I'd rather be than here in my room dreaming about you and me.


Voir le profil de l'utilisateur http://landofmyth.forum-canada.com/
MessageSujet: [ROBERT DOWNEY JR] Père, Agent du TBI - LIBRE   Dim 21 Aoû - 12:32

John Newman


Déterminé • Organisé • Têtu • Protecteur • Intelligent

Simon Baker ou Robert Downey Jr (++)

Fin quarantaine


Histoire

J’étais jeune et stupide quand Rachel, ma fille, est née. Pourtant, cela ne m’a pas empêché d'être un bon père pour elle. Le problème dans notre vie fut sa mère. Nous nous sommes séparés, étant incapable d’avoir une conversation sans que ça vire en dispute. Je me suis battu pour avoir la garde légale de Rachel, sachant bien qu’elle préférait venir avec moi plutôt que de rester avec sa mère. Pourtant, j’ai perdu.

Rachel avait cinq ans, je suis devenu agent du TBI (Tennesse Bureau of Investigation). J’ai commencé à me bâtir une vie en prenant le soin de voir ma fille à chaque semaine, ou presque. Lorsqu'elle fut âgée de 16 ans cependant, quelque chose changea chez elle. Elle avait rencontré ce Brandon avec qui elle s’était mise en couple. J’avais senti dès le début que quelque chose clochait dans cette relation, mais je n’étais malheureusement pas intervenu. J’aurais dû pourtant, car après la naissance de mon petit-fils, le cauchemar débuta. Je n'ai été témoin de rien, mais mon métier m'avait apprit à reconnaître les signes d'une femme victime de violence conjugale et sous mes yeux se dessinait exactement ces signes en la personne qu'était ma fille. Je n'ai cependant jamais pu la dissuader de le quitter.

Le 19 juillet 2011, alors qu’elle partait de l’Arkansas pour venir célébrer son anniversaire chez moi, au Tennessee, celle-ci disparut sans laisser de trace. Le comble était qu’avec elle avait disparu mon petit-fils, Dylan. Brandon était furieux contre elle, mais je l’étais davantage contre lui, et je n'ai pas manqué de le lui faire savoir quand il est venu me confronter à mon bureau, quelques semaines plus tard. J’ai enquêté sans relâche, même quand le FBI vint nous retirer le dossier de sa disparition. Je fus même temporairement retiré de mes fonctions. Me voyant alors sans revenus pour faire vivre ma nouvelle famille, soit ma femme enceinte à ce moment-là, je fus contraint d’abandonner les recherches. Cependant, je n’avais pas joué ma dernière carte.

C’est Andrew qui enquêta sur la disparition, mais il ne trouva rien non plus. Jusqu'à ce que je reçoive l’appel de Rachel au bureau, le 9 juin 2014. Andrew, mon partenaire, quitta le bureau et partit en direction de l’Arkansas pour aller la chercher et l’héberger chez lui. Pourquoi pas chez moi ? Parce que j’étais surveillé. Le 27 octobre 2014, j’ai entendu dire que le FBI savait où trouver Rachel. J’ai donc demandé à Andrew de la cacher ailleurs. Une heure plus tard, je recevais l’appel d’Andrew… Il m’expliqua qu’ils avaient eu un accident de voiture. Lui et Dylan n’avait rien, mais Rachel était blessée à la tête et était dans le coma. Me rendant donc à l’hôpital, j'ai eu toute la misère du monde à calmer mon petit-fils, étant moi-même paniqué. Elle allait s’en sortir, mais elle était toujours dans le coma.

Deux jours plus tard, on m’apprit qu’elle avait disparu de l’hôpital. Elle était disparue à nouveau, mais nous savions où la trouver. Malheureusement, avec ma famille, je ne pouvais aller la chercher dans cet hôtel d'où personne ne semblaient revenir. Andrew décida d'y aller, mais c'est seulement deux ans plus tard qu'ils quittèrent enfin cet hôtel de l'Arkansas pour revenir à Nashville. Désormais, Rachel et Dylan vivent avec moi, ma femme et notre fils.

Liens

& Rachel Newman :
Si j'aime mon fils, j'aime également énormément ma fille. J'étais jeune quand elle est née, mais j'ai toujours voulu être un parent exemplaire, contrairement à sa mère. J'ai été dévasté quand j'ai dû déclaré sa disparition. J'ai également souffert pour Dylan que j'avais aimé dès sa naissance. À son retour dans ma vie, je fus terriblement heureux, comme jamais. Aujourd'hui, je compte faire tout ce qui est en mon pouvoir pour la protéger, de cet hôtel, ou de Brandon.

& Andrew Stewart :
J'ai toujours su, depuis le début, qu'il était attiré par Rachel. Un père remarque toujours quand un homme s'intéresse à leur fille. Andrew a beau être plus jeune que moi, il n'en demeure pas moins mon meilleur ami et le meilleur partenaire de bureau que j'ai jamais eu. De plus, sachant qu'il a même fait le sacrifice de sa liberté pour retrouver ma fille, je ne peux espérer mieux comme futur gendre. Après tout, ne sont-ils pas sur la bonne voie pour se mettre ensemble, finalement ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 

[ROBERT DOWNEY JR] Père, Agent du TBI - LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vos impressions sur la série "L'Agent des ombres"!
» JMK ? Sweet Jenna, sweet teacher... à votre service.
» Swandy's gallery
» Agent du SI:7
» Ville Libre de Mévry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le début :: Scénarios-