AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hey! Je suis où exactement? [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 08/04/2017
Avatar : Avril Lavigne
Autres comptes : c'est le premier!
Nombre de messages : 53
Localisation : Partout et nul part à la fois
Univers : Huis Clos (inventé)
Amour : elle a aimé mais elle ne s'en souvient plus
Emploi : Coiffeuse
Loisirs : Fouille dans son passé


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey! Je suis où exactement? [libre]   Mar 20 Juin - 17:47

Lorsque je me tourne ne voit personne à mes côtés, pas même des draps froissés qui signifieraient que Tim est venu dormir. L'indice flagrant est le fait que les draps du côté auquel je n'ai pas dormi ne sont pas défaits. Et je sais parfaitement que je ne bouge jamais lorsque je dors et je doute fort que Tim se serait pris la tête à faire le lit de son côté et encore moins à l'exactitude de quand je me suis couché. Dans le doute, je regarde une seconde fois l'heure, oui, il est bien encore dans les 5h30 du matin. Je me tourne alors sur le dos et regarde le plafond. Il n'aurait donc pas dormi de la nuit ? Je finis par me lever et fouille mon sac pour mettre un t-shirt. Une fois le haut mis, je finis par sortir de la chambre et voit Tim et Smith à la cuisine. Je me fige un moment les regardant avec un petit sourire gêner. Je voulais être seul un petit moment, mais on dirait que ce ne sera pas pour ce matin. Et je me suis dit que ce n'est sans doute pas nécessaire, s'il ne veut pas dormir de la nuit qu'il le face, mais... Pourquoi avoir changer de vêtements ? Je secoue vite fait la tête et me dirige vers le frigo.

« Bonjour... »

Je me dirige vers Tim et l'embrasse sur la joue pour pas le déranger dans sa lecture de journal. Je me dirige enfin vers le frigo pour me servir un verre de jus de fruit et va dans le jardin pour m'y asseoir et profite de la fraîcheur matinale. Avec un peu de chance, je pourrais voir le lever de soleil. Et penser à autre chose que Tim peut-être ? Quoi que... Ça doit être normal que je pense tout le temps et m'inquiète tout le temps pour lui. C'est naturel chuis... Censé être amoureuse de lui non ? Je me souviens encore à quel point je le trouvais classe et charmant quand j'étais entré dans le Crescent Hotel. Je trouvais ça tellement injuste que personne ne l'appréciaient à sa juste valeur. Lui qui est si serviable... Il a même accepté d'essayer d'envoyer mes lettres à Damon... Je murmure alors ce nom qui aussi étrange que ça puisse paraitre me parle totalement. 

« Damon... »

À la pensée de ce prénom, je me fige un instant. Damon... Damon... Damon... DAMON ! Je pose le verre sur la table et me précipite vers la chambre pour ouvrir mon sac et étale les post-it en face de moi. Damon, Damon, Damon, Damon, MAIS BON SANG JE CONNAIS CE NOM ET CE QU'IL SIGNIFIE MAIS QUI C'EST ?! Alors que je fouille dans ma mémoire, un mal de crâne aussi atroce qu'hier dans le bar me lance. Je gémis de douleur et me mets à trembler, je vois d'autre souvenir, mais personne n'avait de visage, je me souviens juste d'un homme qui s'appelait Damon et que je considérai comme mon frère. Je ne sais plus à quoi il ressemblait, mais je suis en train de me remémorer qu'il a été le seul réconfort que j'ai pu avoir de toute ma vie...

Des nausées soudainement me prenne, je cours à la salle de bain toujours avec ce mal de tête et tente de respirer calmement pour ainsi garder mon calme. Je me passe de l'eau au visage. Le visage encore humide, le passage à l'eau à tout arrêté. Je me fige sur place et me rends compte que je viens d'arrêter des souvenirs qui revenaient. Et à cause de ma connerie, j'ai perdu l'opportunité de savoir qui est cette personne sur toutes les photos que j'ai pu voir. Je cogne alors mon front contre le lavabo en riant nerveusement. 

_________________
Je ne change pas...
Les souvenirs ont beau m'être enlevé je sais encore étrangement qui je suis. Mais j'aimerai tout de même savoir d'o% je viens... Connaitre les raisons de quelques photos que je trouve sur mon téléphone...De mes ressentis à certaine situation... Parce qu'au fond de moi, ne rien savoir me fait peur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 12/04/2017
Avatar : Anthony Perkins
Autres comptes :
Nombre de messages : 45

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey! Je suis où exactement? [libre]   Mar 20 Juin - 18:40

De petites lunettes sur son nez, Timothy lisait tranquillement le journal et Smith cuisinait le petit déjeuner alors qu’April surgit vêtue seulement d’un t-shirt. Si elle avait été au Crescent Hotel à sortir de sa chambre sans porter de bas de pyjama, sans doute aurait-elle attiré des regards, mais ici, il n’y avait aucune gêne. Smith la regarda comme si elle était totalement habillée pour la saluer, et Timothy fit de même avec un léger sourire. « Bon matin. » April s’approcha alors pour l’embrasser sur la joue, suite à quoi elle se servit un verre de jus de fruits avant de sortir au jardin.

Sans bouger, Timothy reposa son regard sur son journal, se disant que si elle avait eu envie de converser, elle l’aurait fait. Peut-être avait-elle fait d’autres rêves auxquels elle avait besoin de réfléchir. Bref, il ne porta pas trop attention à elle, Smith non plus d’ailleurs, jusqu’à ce qu’elle rentre en trombe pour courir à la chambre. L’acolyte du Faucheur et Smith s’échangèrent un regard avant que Tim ne dépose doucement le journal et enlève ses lunettes pour les déposer dessus. Il se leva ensuite et se rendit à la chambre. Là, il trouva April en train d’étaler des post-it sur le plancher. Elle avait des souvenirs qui revenaient.

Sans un mot, il la regarda faire, la suivant du regard quand elle se leva pour aller à la salle de bain. Allait-elle vomir? Il la suivit, faisant signe à Smith qui regardait son patron suivre April avec intrigue que tout allait bien. Smith s’en retourna donc à sa cuisine alors que l’hôte entra sur le bord de la salle de bain. Sa petite amie était en train de se cogner la tête sur l’évier en riant les émotions qu’elle ne comprenait pas. Timothy s’approcha alors et prit son épaule pour l’obliger à se redresser avec délicatesse. Ne posant aucun geste brusque, il prit une serviette qu’il lui tendit, le regard aussi tendre qu’il pouvait l’être. « Tu veux en parler? » Après tout, peut-être n’en avait-elle pas envie? Il n’allait pas la forcer. Il ne le pouvait pas.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 08/04/2017
Avatar : Avril Lavigne
Autres comptes : c'est le premier!
Nombre de messages : 53
Localisation : Partout et nul part à la fois
Univers : Huis Clos (inventé)
Amour : elle a aimé mais elle ne s'en souvient plus
Emploi : Coiffeuse
Loisirs : Fouille dans son passé


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey! Je suis où exactement? [libre]   Mer 21 Juin - 19:25

J'ai pas mal été déçu que mes souvenirs ce son stopper avec avoir passé l'eau sur le visage. Je voulais voir le visage de ce Damon qui est pour moi mon frère. Pas mal, d'information sont venu à moi, mais ce n'était rien face au souvenir revenus du Crescent Hotel. Sans doute parce que je voyais Tim en chair et en os ? Malheureusement, je ne peux pas lui demander de me d'écrire mon , car il il en sait sans doute rien du tout. Est-ce que l'eau m’empêche de me souvenir ? Ou ce n'est qu'une triste coïncidence ? C'est alors que je me mets à réfléchir... Comment ça se fait que j'ai perdu la mémoire comme ça si soudainement ? Parce que... Lors de l'explosion, j’étais tranquille dans ma chambre avec la mémoire complètement effacé après avoir passé la soirée avec Tim... Et puis il y avait cette lettre avec des excuses... Ce serait lui qui m'aurait infligé ça ? Mais pourquoi ? C'est au moment où je pense à ce détail trop souvent oublié que je le vois par le miroir me tendant une serviette très certainement pour m'essuyer le visage humide. Le sourire pincé, je la saisie et m’essuie le visage. 

« Tu veux en parler?»

Ailleurs, je lui réponds.

« Ce n'est rien... Enfin, je crois, ouais non, je ne pense pas que soit rien, mais... Je n'ai pas tellement les détails. Je ne sais pas si tu te souviens des fois où je venais te voir pour savoir si tu pouvais essayer d'envoyer mes lettres à Damon... Bah... Je sais enfin qui s'est, c'est mon grand frère, mais... Je ne me souviens pas de son visage. Juste... De comment on était ensemble. »

Je reste silencieuse un petit moment.

« Je crois qu'il me manque... Je ressens comme un vide quand je parle de lui. »

Je secoue la tête comme pour me ressaisir et lui donne un petit sourire et je commence à sortir de la salle de bains.

« Pardon si je t'ai inquiété, c'est revenu d'un coup... Comme ça... Sans prévenir. »

Je retourne alors dans le jardin et bois mon jus de fruit d'une traite. Et regarde le soleil qui a commencé à ce lever d'un air distrait.

_________________
Je ne change pas...
Les souvenirs ont beau m'être enlevé je sais encore étrangement qui je suis. Mais j'aimerai tout de même savoir d'o% je viens... Connaitre les raisons de quelques photos que je trouve sur mon téléphone...De mes ressentis à certaine situation... Parce qu'au fond de moi, ne rien savoir me fait peur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 12/04/2017
Avatar : Anthony Perkins
Autres comptes :
Nombre de messages : 45

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey! Je suis où exactement? [libre]   Mer 21 Juin - 23:34

(Presque deux pages de word \o/)

Sa façon de prendre la serviette témoigna d’un signe d’irritation chez elle. Avait-il fait quelque chose de mal? Avait-elle eu un souvenir moins élégant de lui? Se posait-elle des questions sur le passé, ou sur lui ? Quoi qu’il en soit, quand il lui demanda si elle voulait en parler, elle ne mentionna rien le concernant.

Sur le coup, il crut qu’elle ne voulait pas se confier à lui, tout simplement, disant qu’il n’y avait rien. Il savait que c’était faux par contre. Le regard démontrant qu’il ne la croyait pas, April changea de refrain, expliquant qu’elle s’était souvenue lui avoir demandé d’envoyé ses lettres à Damon. Évidemment qu’il n’avait jamais pu le faire, car c’était tout simplement interdit par le Faucheur. Après tout, son étude aurait été compromise si Damon avait dû se pointer. April raconta ensuite à Timothy qu’elle se souvenait que Damon était son frère, mais qu’elle n’arrivait pas à mettre un visage sur celui-ci. C’était donc cela…

Il était temps. Il était temps que l’Hôte fasse la bonne chose et qu’il lui dise ce qu’il savait. Malheureusement, celle-ci ne lui laissa pas le temps de placer un seul mot. Au début, elle lui dit qu’il lui manquait, expliquant qu’elle ressentait un vide en le mentionnant. Avant qu’il ne puisse dire autre chose, April lui sourit et, en sortant, s’excusa de l’avoir inquiété. Il resta donc seul dans la salle de bain pendant quelques secondes, sortant ensuite pour se rendre à la cuisine. Il demanda à Smith de retenir April si elle venait à vouloir le rejoindre, qu’il avait juste besoin de récupérer un dossier dans son bureau.

Smith hocha la tête, tout obéissant, et l’Hôte descendit au sous-sol pour entrer dans son bureau. Il ouvrit la filière pour en sortir le dossier d’April et ouvrit le dit dossier sur son bureau. De là, il sortit quelques documents, des documents racontant l’histoire de la coiffeuse en détail, pour ne laisser dans le dossier que quelques photos et quelques documents. Une fois cela sous la main, il vint pour sortir, mais s’arrêta dans le cadre de porte.

Timothy baissa les yeux pour regarder le dossier. Un étrange sentiment vint le surprendre. Ce n’était pas de la peur, mais plutôt de l’angoisse. Il savait que si April venait à savoir qu’il savait absolument tout d’elle, ou bien qu’il lui eût fait perdre la mémoire, elle partirait. Damon allait arriver dans les prochains jours, il le savait. Le Faucheur le lui avait dit. Il allait emporter April avec lui, et il ne la reverrait pas. Oh, Damon ne l’effrayait en aucun cas. Il les avait vu passer, les criminels, tueurs à gages, psychopathe et sociopathes, passer devant lui, tous les jours, au Crescent Hotel. Damon n’avait rien d’effrayant. Pas plus qu’eux non plus. Donc quelle était cette angoisse ?

Se pourrait-il qu’il avait peur de voir April partir? Non. Il avait probablement peur de voir le sujet de recherche de son maître s’évaporer dans la nature. Oui, ce devait-être cela… N’est-ce pas?

Inspirant profondément, il verrouilla son bureau et monta l’escalier pour ensuite sortir de la maison pour se rendre au jardin. Avant de ne trop s’approcher d’elle, il la fixa, se sentant soudainement nerveux. « April… » Il avait trouvé une bonne excuse pour ne pas le lui avoir donné le dossier plus tôt. « Quelqu’un… qui travaille pour moi, m’a livré ceci hier, alors que j’étais sorti pour te retrouver. Je l’ai trouvé après que tu sois allée dormir, dans mon bureau… »

Il avança finalement vers elle. Restant néanmoins debout, il déposa le dossier sur la table et l’ouvrit. Il en sortit d’abord un document, sur April. Celui que l’Hôte avait rédigé lui-même, à la main, quand il était réceptionniste à l’Hôtel. Il racontait ses observations, pareilles à tous les autres documents qu’il avait rédigé sur les autres clients. « C’est moi qui a écrit ça. Tu remarqueras que j’ai arrêté d’écrire sur toi avant même qu’on ne commence notre relation. » Aucunement, il n’était écrit d’où elle venait, qui étaient ses parents, ni qu’elle avait été adoptée seulement à des fins scientifiques. Suite à cela, il inspira profondément, avant de prendre une enveloppe blanche dans le dossier. Il en sortit une seule et unique photo, derrière laquelle il était écrit un seul et unique nom. Damon. Il la regarda avant de la lui donner. « Je crois que c’est ton frère. » La photo était la même qu’elle avait vu dans son téléphone avant qu’il ne s’éteigne pour de bon. « Je ne me souviens pas comment j’ai eu cette photo, très honnêtement. Sans doute de toi, question d’avoir une idée de ce qu’avait l’air ta famille. »

Son cœur se mit à accélérer. Timothy se sentait alors vulnérable. Si elle ne le croyait pas, elle allait mettre les voiles, sans aucun doute. C’est pourquoi, l’air très craintif, il reprit la parole une dernière fois. « April. Je le retrouverai pour toi. Mais s’il venait à réapparaître dans ta vie, me quitterais-tu ? » Rien qu’à le regarder, elle pouvait voir qu’il avait peur. Elle ignorait simplement la vraie raison derrière cela.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 08/04/2017
Avatar : Avril Lavigne
Autres comptes : c'est le premier!
Nombre de messages : 53
Localisation : Partout et nul part à la fois
Univers : Huis Clos (inventé)
Amour : elle a aimé mais elle ne s'en souvient plus
Emploi : Coiffeuse
Loisirs : Fouille dans son passé


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey! Je suis où exactement? [libre]   Jeu 22 Juin - 14:39

Pour quelles raisons, je suis tombé amoureuse de Tim ? Mes souvenirs le concernant sont revenus, mais je n'ai pas encore réellement pris le temps de savoir en quoi je l'aime. Je profite alors de ma solitude au jardin pour y réfléchir. Car aussi étrange que ça puisse paraître, malgré que j'ai compris que c'est lui qui m'a effacé la mémoire. Une confiance aveugle envers lui me pousse à ne pas lui en vouloir. L'amour sans doute ? Je ne vois pas tellement d'autre explication, car personne n'a vraiment su m'expliquer ce qu'est réellement l'amour. Je me souviens juste que Damon m'a appris la tristesse. Souvenir qui ne me donne pas tellement envie de rentrer chez moi, car la majorité des souvenirs avec lui sont des consolations. À ce demandé comment j'ai bien pu devenir une personne aussi optimiste. Mais ça, malheureusement, aucun souvenir ne trouve réponse à cette question. Je finis alors par fermer les yeux et me remémore mon premier arrivé dans l’hôtel. Tim était la première personne que je vois et il souriait. J'aimais beaucoup son sourire, il n'était pas comme les autres, je dirais presque que sont sourire ressemble à une grande majorité de mes sourires à moi. Je me remémore toutes les fois où je suis venu le voir avant que l'on se mette ensemble. Ce même sourire, mais aussi... Aussi, cette sensation de similitude entre lui et moi. Oui, maintenant que je m'en souviens nos sourires sont pratiquement identique. Et nous avons l'air tout deux aussi maladroit avec les ressentie et sentiment, d'une autre manière, mais je ressentais une certaine difficulté. Le plus frappant a été le jour où... Le Faucheur nous a révélé son identité. Ça m'a fait un choc bien plus grand que ce que l'on pouvait croire. Il était dans le même bateau que nous tous et personnes ne lui venait en aide. J'avais alors décidé de venir le voir plus souvent, encore et encore... Appréciant de plus en plus sa compagnie... Il n'avait rien d'un monstre comme tous les autres le pense, personne ne le connaît, personne ne le comprend. Un peu comme moi.

Je finis par ouvrir les yeux, aillant sans doute trouvé la réponse à ma question. Je me suis attaché à lui, car nous sommes dans la même galère, bien plus qu'on peut le penser. Je me voyais en lui et j'avais la sensation de le comprendre. Et rester avec lui me fait sentir enfin importante pas comme chez ma famille qui n'a été souvent que consolation de Damon sur des faits qui ne me sont pas encore revenu en mémoire. J'essaye de l'aider et j'ai la persuasion que je peux le faire. Le fréquenter de plus en plus m'a fait prendre conscience que Tim est vraiment quelqu'un de bien et intelligent. Il arrive sans doute à lui seul à surmonter son défaut principal et c'est une force que j'ai finie par admirer et fini par aimer. Je me souviendrais toujours de ce soir, ou nous nous sommes embrasser pour ensuite décider de se voir plus souvent dans cette optique. J'avais ressenti une sensation étrange, mon cœur battait plus vite et mon corps avait parfois des soudaines envies de se coller contre lui. Il m'est arrivé de me retenir de le faire, surtout quand je commençais à avoir chaud alors que la température était tempérée. À m'imaginer des choses que je ne devrais pas. Je ne saurais absolument pas expliquer cette étrange chaleur, mais de peur que ça se sente ou alors que se soit le fait que j'ai attrapé un sorte de rhum je ne me collais pas à lui. J'ai aimé être avec lui, puis... Ce jour fatidique ou notre relation a été annoncer par le Faucheur. Jamais, au grand jamais je n'aurais cru que ça virerait mal et encore moins que ça m'affecterait autant. Je ne sais encore et toujours pas pourquoi est-ce que la haine et l’incompréhension des autres me faisaient aussi mal. Aujourd'hui, elle m'a juste fait perdre le goût de rencontrer de nouvelles personnes. 

« April…»

Un mot me fait redescendre sur terre, n'ayant pas trop écouté, je m'attendant à voir Smith, je fus une première fois surprise de constater que c'était Tim, mais c'est la suite qui me laisse carrément bouche bée : son visage. Il n'était pas comme d'habitude, son visage neutre et souriant n'était plus, une expression que je n'ai jamais vue sur lui à pris place. Je ne le quitte pas du regard, choqué par cette expression que j'ai déjà vue plusieurs fois sans trop la comprendre. 

« Quelqu’un… qui travaille pour moi, m’a livré ceci hier, alors que j’étais sorti pour te retrouver. Je l’ai trouvé après que tu sois allée dormir, dans mon bureau… »

Je regarde le porte-document perplexe, mais pourquoi est-ce qu'il me parle de ça tout d'un coup ? Je lui avais pourtant dit que ce n'était pas grave... Non ? Il finit par s'avancer vers moi avec toujours cette même expression sur son visage, pour ouvrir le dossier une fois qu'il l'a posé sur la table. Ce dossier porte mon nom. Perdu, je fais des aller-retour entre le dossier et Tim interrogative. 

 « C’est moi qui a écrit ça. Tu remarqueras que j’ai arrêté d’écrire sur toi avant même qu’on ne commence notre relation. »

Intrigué, les sourcils froncés, je saisis quelques feuilles et commence à les lires à la volée, c’était des notes, des notes d'observation sur moi qui me rende un poil le cœur lourd. Pourquoi il faisait ça ? ... Est-ce que c'est le Faucheur qu'il lui aurait ordonné de faire cette tache assommante ? Qu'est-ce que ça pouvait bien lui apporté de savoir ce que je faisais à l’hôtel ? N'osant rien dire, je pose les papiers devant moi alors que Tim saisit une enveloppe pour en faire sortir une photo, l'homme percé et tatoué, j'avais cette même photo sur le portable. 

« Je crois que c’est ton frère. »

Mon cœur rate un bon à cette nouvelle. C'était donc lui Damon ? Je saisis la photo et vois son prénom écrit au dos. Oui, c'est lui, je rêvais souvent de lui sans comprendre. Au départ, j'ai cru que c'était un excellent ami, voir même mon petit copain ou ancien petit copain. Mais les apparences sont trompeuses, la preuve, j'ai cru que Tim était mon père. Mais dans tous les cas... Comment ce fait-il qu'il ait cette photo ? Elle est de mon portable ! Et en plus... Elle est dans... Dans ce dossier de moi.

« Je ne me souviens pas comment j’ai eu cette photo, très honnêtement. Sans doute de toi, question d’avoir une idée de ce qu’avait l’air ta famille. » 

Faut croire que moi non plus je ne me souviens pas d'avoir donné une photo. Mais on ne peut pas ce souvenir de tout quand on n'a vécu pas mal de temps dans un hôtel, j'y ai retenu que l'essentiel comme tout le monde, je suppose. Plongé dans la photo, je ne répondais plus, j'étais complètement ailleurs et c'est seulement la voix limite tremblante de Tim qui me fait tourner mon regard vers lui.

« April. Je le retrouverai pour toi. Mais s’il venait à réapparaître dans ta vie, me quitterais-tu ? »

Ma respiration se coupe, je finis par poser la photo et le fixe longuement pour finir par me lever comme choqué. J'inspire un bon coup tentant de chasser cette boule que j'avais dans la gorge. Je jette un regard vers ce dossier. Au moins, il a fini par arrêter, ce n'est pas comme s'il continuait en ce moment-même. De bout devant lui, un silence se pèse. Je cherchais désespérément les mots. 

« Je suis censé t'en vouloir sur quelque chose pour que tu me demandes ça ? »

Je lui fais un sourire qui ressemble un peu à une grimace. Et fait un non de tête en tirant mes cheveux en arrière. 

« Tu crois que Damon ne voudra pas que je reste avec toi ? »

Mon cœur fini par battre plus vite.

« Tu crois que j'aime plus Damon que toi ?! »

Je ris nerveusement et le regarde.

« Je ne te montre pas assez mes sentiments pour que tu aies ce genre de doute ? Puis tu sais... Ce n'est pas la peine de chercher Damon. Maintenant que je me souviens de lui, je sais que c'est lui qui me trouvera. Ça ne me dérange pas, mais très honnêtement, j'ai un ressentie étrange qui fait que je ne vais pas vouloir rentrer chez mes parents. »

Avec ce que je viens de dire, je pense qu'il a compris ma réponse. Je prends alors sa main et essaye de voir si son visage va mieux. 

« Pour le dossier... Je suppose que tu avais tes raisons de le faire. Mais maintenant, tu ne le fais plus, bien avant notre relation comme tu l'as dit... »

_________________
Je ne change pas...
Les souvenirs ont beau m'être enlevé je sais encore étrangement qui je suis. Mais j'aimerai tout de même savoir d'o% je viens... Connaitre les raisons de quelques photos que je trouve sur mon téléphone...De mes ressentis à certaine situation... Parce qu'au fond de moi, ne rien savoir me fait peur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 12/04/2017
Avatar : Anthony Perkins
Autres comptes :
Nombre de messages : 45

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey! Je suis où exactement? [libre]   Jeu 22 Juin - 19:21

Timothy ne s’était pas vraiment attendu à autre chose qu’un sourire, ou même un rire. Le fait qu’elle se lève et qu’elle lui sourit en parlant, ne voulait absolument rien dire du coup. Ce fut plutôt difficile de comprendre si elle était fâchée ou pas, surtout avec la façon dont elle avait commencé sa réponse avec toutes ces questions. Sur le coup, il crut qu’il s’agissait d’accusations, mais en fait non.

Quand elle prit sa main, il comprit qu’elle avait décidé de ne pas le quitter. Une vague de soulagement le prit par surprise. Il se l’expliqua en se disant qu’il devait sans doute être rassuré de ne pas avoir failli à sa mission envers le Faucheur. Serrant la main qu’elle lui avait donné, il lui fit un sourire, l’écoutant dire qu’elle ne voulait pas rentrer chez ses parents. Évidemment, c’était tout à fait facile à comprendre. Bien qu’ils aient facilement céder leur sujet de recherche, elle demeurait légalement leur enfant, puisqu’ils l’avaient adoptée.

La serrant dans ses bras, il écoute celle-ci terminer en lui parlant du dossier. « Le Faucheur m’avait demandé de le faire. Je crois d’ailleurs qu’il a dévoilé notre relation dans son journal parce que j’ai arrêté de lui rendre des rapports à ton sujet. » Inspirant profondément, il s’éloigna d’elle doucement pour la regarder. « Je suis désolé. C’est ma faute si tout le monde te considérait comme une traitresse. Je croyais te protéger, mais il avait une longueur d’avance sur moi. »

Portant ses doigts à la joue d’April, il l’observa, l’air désolé. Bien sûr, il savait tout à fait d’avance que le Faucheur allait écrire sur leur liaison dans son journal, puisque c’était ce qui avait été prévu au départ. La réaction des autres était, après tout, ce qu’ils avaient cherchés à provoquer. Sans évidemment savoir que tout le monde allait mal réagir, ils avaient en fait voulu étudier le comportement que les autres auraient à leur sujet.

Bref, il la serra de nouveau dans ses bras. « Je suis certain d’avance que ton frère ne m’aimera pas, mais sache que peu importe ce que tu décideras une fois qu’il sera à notre porte, je continuerai de veiller sur toi. De près ou de loin. » Ce n’était pas comme si c’était une promesse impossible à tenir. April devait bien se douter qu’il avait d’excellentes ressources. Après tout, la majorité de ses automates, Smith y comprit, s’étaient échappés sans blessures de l’explosion de la cuisine de l’hôtel. Évidemment, seul Smith était resté à ses côtés, mais les autres, bien qu’ils s’étaient dispersés dans la nature, demeuraient ses employés, et non ceux du Faucheur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 08/04/2017
Avatar : Avril Lavigne
Autres comptes : c'est le premier!
Nombre de messages : 53
Localisation : Partout et nul part à la fois
Univers : Huis Clos (inventé)
Amour : elle a aimé mais elle ne s'en souvient plus
Emploi : Coiffeuse
Loisirs : Fouille dans son passé


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey! Je suis où exactement? [libre]   Ven 23 Juin - 21:17

Avec toutes les raisons que je viens de me citer, je ne parviens pas du tout à m'imaginer vivre sans Tim. Je me sentais bien avec lui, même si en ce moment, j'avais du mal à le montrer. D'ailleurs, je crois enfin savoir d’où vient ce blocage. Tim est une personne très fermée et remplie de mystère et jusqu'à maintenant, je n'étais pas sûr qu'il veuille que je sois aussi tactile qu'avant. Il ne m'avait pas tellement montré que mon amour pour lui était encore réciproque de son côté aussi. Mais après tout, nous nous sommes jamais dits, je t'aime ou quoi que se soit d'autre dans le genre... C'est donc avec un énorme soulagement de mon côté que j'accepte son accolade. Il est passé d'une expression inconnue à un câlin comme s'il allait mieux par ma réponse. Une preuve bien suffisante pour moi qui signifie que je suis importante à ses yeux et c'est tout ce dont j'avais besoin. Il m'explique alors la raison de l’existence de ce dossier et que c'est par le fait qu'il a arrêté d'écrire sur moi que le Faucheur s'est vengé en exposant notre relation qu'il avait préféré garder secrète. Ce croyant du coup fautif de ce qui met arrivé, il finit par s'excuser. Je me serre un peu plus contre lui et fais un non de tête.

« Non Tim... Ne dis pas de bêtise ce n'est pas du tout de ta faute. C'est eux qui on décidé d'agir comme ça, ce n'est pas toi qui leur à forcé à le faire... »

Je les vois de toute façon maintenant que comme des moutons, froussard devant l'inconnue qu'ils ne cherchent pas à connaître. Prêt à poignarder l'un des leurs pour se rassurer. À mes yeux, ils ne valaient plus la peine à ce que je les vois ou fais attention à eux. Ils ont fini par me dégoûter de leur personne. Je caresse doucement la main de Tim qui caresse ma joue et le regarde tendrement et enfoui mon visage au creux de son épaule quand il me prend de nouveau dans ses bras. Selon lui, il est certain que Damon ne l'aimera pas. Comment et pourquoi je ne sais pas. Mais dans le fond, j'ose espérer qu'il aura tort. Tim et Damon sont les deux personnes que j'aime le plus, savoir qu'ils se feront la gère me rendrait mal et me plongera dans un embarras impensable.

« Je suis certain d’avance que ton frère ne m’aimera pas, mais sache que peu importe ce que tu décideras une fois qu’il sera à notre porte, je continuerai de veiller sur toi. De près ou de loin. »

Je me mets sur la pointe des pieds pour l'embrasser tendrement en guise de première réponse. 

« Il serait idiot de ne pas t'apprécier... Et encore plus d'oser me demander de choisir entre toi et lui... »

Je serais de toute façon incapable de faire un choix. Et j'ose du coup espérer que ni lui ni Tim me demanderont de choisir. Et j'espère qu'ils ne me demanderont pas de rentrer chez mes parents. Les souvenirs de moi et Damon me font pendre conscience que je n'ai vraiment pas envie de renter et de me dire que maintenant ma maison, c'est ici. Je me serre contre lui un petit moment et finis par m'écarter.

« Bon... Il faudra que je mange un morceau... Et que je m'habille, c'est le minimum sinon je vais arriver un peu trop tard pour vendre mes services de coiffure en ville. »

Parce que oui, je ne compte pas rester ici à rien faire. Continuer à travailler pour aider Tim est une évidence pour moi. 

_________________
Je ne change pas...
Les souvenirs ont beau m'être enlevé je sais encore étrangement qui je suis. Mais j'aimerai tout de même savoir d'o% je viens... Connaitre les raisons de quelques photos que je trouve sur mon téléphone...De mes ressentis à certaine situation... Parce qu'au fond de moi, ne rien savoir me fait peur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 12/04/2017
Avatar : Anthony Perkins
Autres comptes :
Nombre de messages : 45

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey! Je suis où exactement? [libre]   Ven 23 Juin - 21:57

Non, Damon n’allait pas l’apprécier. De ce qu’il savait sur lui, Damon n’était pas du genre à céder la victoire à qui que ce soit, sur quelque sujet que ce soit. Encore moins sa sœur. D’après ses connaissances, le frère d’April était à sa recherche depuis peu de temps après qu’elle se soit retrouvée enfermée au Crescent Hotel. Évidemment, il n’avait jamais posté les lettres d’April pour son frère. Il n’avait pas pu les livrer. Après tout, il avait été prisonnier lui aussi, non?

April se blottit contre lui quand il la serra dans ses bras, lui affirmant que ce n’était pas sa faute si le Faucheur avait dévoilé leur liaison. Elle avait raison. La réaction des autres était la leur, pas son œuvre, où n’était-ce pas le cas? Car s’ils étaient devenus ce qu’ils étaient maintenant, c’était à cause de lui et du Faucheur, car c’était eux qui les avait retenus prisonniers. Enfin, il garda cette réflexion pour lui, question de ne pas perdre des points auprès d’April.

Quand il parla de son frère, celle-ci s’éloigna pour l’embrasser alors qu’il garda ses bras autour d’elle. Elle lui dit qu’elle ne voyait aucune raison pour qu’il ne l’aime pas. Que croire? Timothy connaissait-il Damon mieux que sa sœur elle-même? Enfin, elle avait bien perdu la mémoire. C’était peut-être le cas après tout. Bref, April se colla contre lui à nouveau pendant un petit moment alors qu’il la serra contre lui, caressant ses cheveux absents de couleur.

Quand elle s’éloigna, il la lâcha enfin pour l’écouter dire qu’elle devrait manger et se préparer pour aller travailler. Timothy lui sourit et hocha la tête. « Smith doit avoir terminé de préparer le petit déjeuner. Nous irons te conduire où tu veux quand tu seras prête, d’accord? » Sur ce, il la laissa rentrer. Lui, il décida de s’asseoir un peu, soufflant de soulagement après cette conversation éprouvante.

Posant ses yeux sur la table, il regarda la photo de Damon, la prenant dans ses mains. Non, c’était impossible que Damon ne l’apprécie rien qu’un peu. Il déposa la photo de Damon face cachée, ne voulant simplement pas le regarder du reste de la journée. Inspirant profondément, il rangea tous les papiers dans la chemise et la referma avant de se lever pour rentrer.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 08/04/2017
Avatar : Avril Lavigne
Autres comptes : c'est le premier!
Nombre de messages : 53
Localisation : Partout et nul part à la fois
Univers : Huis Clos (inventé)
Amour : elle a aimé mais elle ne s'en souvient plus
Emploi : Coiffeuse
Loisirs : Fouille dans son passé


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey! Je suis où exactement? [libre]   Dim 25 Juin - 16:22

Pour moi tout est réglé, mais dans le fond quand j'ai dit à Tim qu'il n'y avait aucune raison que Damon ne l'aime pas, je n'étais pas du tout sur de moi. Je me rassure plus à moi-même qu'autre chose. Tim est plus âgé que moi, il a bossé à l’hôtel qui a décidé de m'enfermer et pour combler le tout Tim n'est clairement pas assez expressif pour lui montrer que mon amour pour lui est réciproque. Même si admettons Damon ne sait rien de lui, je l'imagine déjà ne pas comprendre le fait que je sorte avec quelqu'un de plus âgé que moi. Damon a toujours été très protecteur d'après mes souvenirs. Et je le vois déjà mal supporter le fait que j'ai un petit ami, alors un petit ami bien plus âgé que moi... Je reste alors contre lui et me rends compte qu'il faudrait quand même que je me prépare pour aller travailler. Tim m'annonce que le petit déjeuné et sans doute prêt et qu'il m'accompagnera jusqu'au lieu auquel je désire.

Le petit déjeuné à été un vrai bonheur, c'était le petit déjeuné que j'ai toujours aimé, pris et apprécier à l’hôtel. Du bacon, des œufs et des tartines. C'est donc dans la bonne humeur que je me prépare et me fais déposer au centre-ville pour proposer mes services en coiffure. La journée s'est passée comme à son habitude. J'ai eu des clients satisfaits et c'est quand je finis ma journée au travail, j'envoie un sms à Tim pour qu'il puisse venir me chercher. Car oui, il m'a donné un nouveau téléphone et je n'ai que lui comme numéro.

Un petit quotidien alors ce forme, j'ose un peu plus à me lâcher à me sentir à l'aise avec Tim en lui donnant plus de caresses et de baiser. Par contre, lui n'avait pas l'air de plus montrer d'affection que ça. Je ne l'ai jamais vraiment senti dormir avec moi... Dans le fond, quelque chose me gêne, mais je préfère ne pas y faire attention. Je préfère faire comme si tout allait bien. Tim a ses raisons, et je ne veux pas le perdre en le questionnant trop et en me mêlant trop à son travail ou à ce qu'il est en train de faire. Parce que lui, il ne m'embête pas la dessus.

_________________
Je ne change pas...
Les souvenirs ont beau m'être enlevé je sais encore étrangement qui je suis. Mais j'aimerai tout de même savoir d'o% je viens... Connaitre les raisons de quelques photos que je trouve sur mon téléphone...De mes ressentis à certaine situation... Parce qu'au fond de moi, ne rien savoir me fait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Hey! Je suis où exactement? [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hey! Je suis où exactement? [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Ce soir je suis libre
» un instant de serenité (libre)
» [hf] bataille des canonnières - je suis sur un bateau
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...
» Je suis nouveau ou non, que dois-je faire pour mes droits?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le jeu :: Tennessee-