AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je t'ai à l'oeil ! - John&Damon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 20/01/2017
Avatar : Robert Downey Jr.
Autres comptes : .
Nombre de messages : 26

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Je t'ai à l'oeil ! - John&Damon   Ven 18 Aoû - 23:03

Voilà plus d’un an maintenant qu’elle était rentrée à la maison. Rachel semblait se remettre doucement de tout ce qu’elle avait pu vivre dans sa prison, le Crescent Hotel. Elle s’était trouvé un emploi, terminait ses études à distance, élevait son fils qui allait maintenant à l’école. Tout allait bien. Même qu’elle était en recherche d’un appartement pour enfin voler de ses propres ailes…

Le problème, c’était lui. Il n’arrivait pas à se faire à l’idée qu’elle ait pu vivre quelque chose d’aussi horrible. Il avait beau travailler pour le fédéral, posséder un badge et une arme, il était aussi impuissant qu’un autre.

C’est en soupirant que l’agent du TBI John Newman entra dans le petit magasin. La caissière lui sourit et lui souhaita le bon jour. Lui faisant un salut de la main, il se rendit vers les machines à café où il s’en fit couler un. Cette nuit avait été difficile et il n’avait pas beaucoup dormi. Ainsi, ce matin était encore plus difficile que les autres. Avant de passer à la caisse, il se rendit vers le réfrigérateur et se prit un sandwich, question d’avoir de quoi manger au midi.

C’est quand il se rendait à la caisse qu’il aperçut cet homme au style bien distinct. Son visage, il l’avait déjà vu quelque part, et il n’aimait jamais quand il avait ces impressions de déjà-vu. En général, c’était plutôt mauvais signe quand le visage d’un inconnu lui était familier, puisqu’il était possible qu’il l’ait vu passer dans le registre des criminels recherchés. C’est pourquoi, au lieu de passer à la caisse, il décida de s’arrêter dans une rangée au hasard. Tiens, les chips. Ainsi, il regarda les sacs de chips pour patienter. Sait-on jamais…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 19/06/2017
Avatar : Dero Goi
Autres comptes : April Rose Carter
Nombre de messages : 20

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je t'ai à l'oeil ! - John&Damon   Sam 19 Aoû - 17:58

Bon... Je sais ou est Apy et surtout dans quel piège on l'a fourré. Et ça me fous les nerfs de savoir que pour le moment, je ne peux rien faire. Ils ont pensé à tous ces bâtards, ils ont même réussis à jouer avec des ressenti que ma sœur ne peu pas comprendre pour le moment. Ils sont fort bordel... Mais je dois trouver une solution pour la sortir d'ici. Je commence à appeler tous mes contacts pour trouver une solution. Mais rien n'y fait, j'entre dans une boutique restant en ligne avec mon dernier espoir, mais même la ça foire. Je finis donc par m'énerver en entrant dans la boutique de la station service.

« Mais j'en ai rien à foutre des probabilités, je veux du concret putain! »

J’entends ce qu'il a à me dire et fini par voir un type qui me regarde. Je plisse les yeux et coupe mon contact rapidement.

« J'te rappel. »

Je raccroche et fixe l'homme qui me regarde après avoir pris une canette de bière et me met en face de lui. Je me mets à le fixer de nouveau, ça tête me disais quelque chose... Mais quoi ? J'ai piraté tellement de chose et vu tellement de tête que je ne saurais pas dire.

« T'es dans un truc de la police ou de la justice ou un truc dans le genre ? Pourquoi tu me regardes comme ça ? Je n'ai pas encore commis d'autre délie hein chuis libre légalement. »

J'ouvre la canette de bière et en bois quelques gorgées. S'il est vraiment de la police, il pourra peut-être m'aider à libérer Apy de ce psychopathe. J'ai toujours tout fait illégalement, en piratant ou en volant. En ayant recours à la violence. Mais ces gars son bien renseigner, à tous les coups, ils connaissent mes astuces, et pour les surprendre, il fallait que je change d'habitude. Et coopérer avec une sorte de force de l'ordre...

« Et croyez moi sur parole il y a un type bien plus dangereux dans cette putain de ville et je veux le coincé. Tu crois que tu serais apte à donner un coup de pouce ? Où alors y mettre ton grain de sel ? »

Bordel chuis pas doué dans les relations humaines.

_________________

   
Petite sœur...
Je suis le seul à t'aimer pour ce que tu es réellement. Alors prend ma main et partons vivre ensemble comme une vrai famille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 20/01/2017
Avatar : Robert Downey Jr.
Autres comptes : .
Nombre de messages : 26

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je t'ai à l'oeil ! - John&Damon   Dim 20 Aoû - 16:49

Doritoes, ou Lays? Dilemme. John ne savait même pas de quoi il avait envie. En même temps, c’était difficile de faire un choix du genre le matin. Il n’avait pas vraiment envie de chips. Qui mangeait des chips le matin? Il tourna donc la tête pour regarder rapidement les autres rangées. Il en profita donc pour jeter un œil sur son suspect. Il était visiblement en rogne. Quelque chose n’allait pas comme il le souhaitait, et John n’aimait pas ce qu’il lisait sur son visage. Cet homme voulait une vengeance. Il portait des signes de violence,

Bon. Lui qui pensait avoir été subtil, il se dit qu’il allait sans doute devoir revoir ses techniques. Enfin, c’était trop tard pour faire ça maintenant. Le suspect se prit une canette de bière puis vint se placer devant lui. Le regard sérieux, John écarta un peu les pieds, question de se faire solide sur patte pour ne pas perdre l’équilibre s’il venait à se faire bousculer.

L’homme suspect lui demanda alors pourquoi il le fixait comme ça, qu’il n’avait « encore » commis aucun délit. Le mot clé de cette phrase lui fit arquer un sourcil. Il pensait donc en commettre un? Quand il ouvrit sa canette de bière, John baissa les yeux avant de les relever pour regarder le suspect dans les yeux. Sur la bière à cette heure du matin?

Il n’eut le temps d’en faire aucun commentaire que l’inconnu mentionna un autre criminel dans la ville, bien plus dangereux que lui. Devait-il le croire? Fronçant les sourcils, le voilà maintenant intrigué. Il voulait le coincer, et il avait besoin de son aide. Enfin, s’il avait eu un doute sur la parole de celui-ci, il ne pouvait pas vraiment refuser de donner de l’aide à quelqu’un. Quel genre d’homme de loi serait-il s’il n’écoutait aucune information qu’on souhaite lui donner? Inspirant profondément, hésitant, il pointa sa voiture dehors.

« Dehors, allez. Je te rejoins. Et paie ta bière, sinon c’est du vol. »

Il ne savait toujours pas qui il était, mais il comptait l’apprendre bientôt. Quand son suspect le laissa seul, John sortit alors son téléphone et appela immédiatement au bureau, à l’extension de celui d’Andrew.

« C’est moi. J’ai une situation ici… Non non, ça ira. Pas besoin. Je voulais simplement prévenir. Ne m’attendez pas au bureau. Je ne sais pas quand je vais arriver… Oui, ne t’en fais pas… Salut. » Une fois son appel terminé, il mit alla payer son café puis sortit pour se rendre à sa voiture. « Alors, tu dis qu’il y a un criminel dangereux en ville ? Pourquoi n’es-tu pas allé voir la police locale ? » Sur ces mots, il déposa son café sur le dessus de sa voiture et la déverrouilla pour sortir un calepin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 19/06/2017
Avatar : Dero Goi
Autres comptes : April Rose Carter
Nombre de messages : 20

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je t'ai à l'oeil ! - John&Damon   Jeu 24 Aoû - 19:43

Ne pas y aller par 4 chemins est un risque, je l'accorde. Mais je ne me vois mal la jouer manipulateur, je ne connais pas tellement le gars en face de moi et il vaut mieux l'avoir en ami qu'en ennemis. Et je l'ai appris à mes dépens. Le meilleur moyen de faire des ''amis'', c'est d'être honnête et soit même. Pas de rôle à jouer, la personne vous connaît et elle aura donc un peu plus confiance en vous que si vous jouez un rôle qui pourrait en jour être percé à jour. Le point positif de mon approche sincère et maladroite, le gars à l'air d'être prêt à m'écouter. 

« Dehors, allez. Je te rejoins. Et paie ta bière, sinon c’est du vol. »

Je pose la monnaie sur comptoir et sort sans me faire attendre. Communiquer dehors ne m'arrange pas, on se croit seul, mais nous le sommes jamais. On pense que l'absence de mur nous rend discret, mais pas toujours. Sauf que je ne suis pas tellement en position de refuser quoi que se soit. Mes potes ne peuvent pas faire grand chose, mais lui, il pourra sans doute. Et son intérêt à mes paroles montre bien que je suis sur la bonne voie. Du coup ça serai totalement con de tout plaquer simplement parce qu'il n'agit pas comme je l'aimerais. Puis je suis pratiquement sûr que ce Timothy est au courant que je me suis renseigné sur lui et ma sœur et surtout le Crescent Hotel. 

« Alors, tu dis qu’il y a un criminel dangereux en ville ? Pourquoi n’es-tu pas allé voir la police locale ? »

Je bois une gorgée de ma bière.

« Aucune preuve recevable dans un tribunal. Ça aurait servi à que dalle. »

J'inspire un grand coup. C'est le moment du grand saut, je prends un putain de risque, mais j'ai la désagréable impression de ne pas avoir le choix. Je vais lui déballer comme ça des informations que je ne suis pas censé avoir... Je risque la taule. Donc faut que je sois le plus convaincant possible. 

« L'affaire du Crescent Hotel... Des clients enfermés contre leur gré et torturés psychologiquement pendant des années, jusqu'à ce qu'une explosion les libère tous. »

Je pose ma bière par terre et sort du revers de mon cuir une petite tablette que j'allume et ouvre un dossier. Des extraits de journal, des photos et des identités des clients se défile à l'aide de mon doigt.

« Tout le monde a pu revivre leur vie tranquille pépère, mais deux personnes sont complètement disparu informatiquement parlant. Un peu comme si ces deux personnes là n'ont jamais existé. »

Ma gorge se serre et montre une photo de ma sœur.

« April Rose Carter, ma sœur fait partie de ces deux personnes. »

Je ferme tous les onglets et range ma tablette pour reprendre ma bière et en bois une fois de plus quelques gorgées.

« Ma sœur est un cas.... Spécial d'étude neurologique... Contre son gré. Je l'ai retrouvé il y a même pas deux jours ici... Elle était accompagnée d'un homme... Un mec bien plus vieux qu'elle sinistre, bizarre... Ils se connaissent depuis pas mal de temps. Ce qui veut dire qu'il était au Crescent Hotel. Il n'y a rien sur lui, aucun dossier que dalle. Je soupçonne que se soit ce mec qui a organisé la séquestration des clients. Et il n'a pas l'air de vouloir s'arrêter là. Et la, je n'ai aucune preuve et rien pour tenter de le coincer. »

Bordel et dire que ce con sort avec ma... AVEC MA SOEUR PUTAIN ! Rien que l'idée qu'ils s'embrassent m'écoeure et je n'ose pas imaginer ce qu'ils peuvent faire d'autre histoire de mettre dans la tête d'Apy que leur relation est réel.

_________________

   
Petite sœur...
Je suis le seul à t'aimer pour ce que tu es réellement. Alors prend ma main et partons vivre ensemble comme une vrai famille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 20/01/2017
Avatar : Robert Downey Jr.
Autres comptes : .
Nombre de messages : 26

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je t'ai à l'oeil ! - John&Damon   Ven 25 Aoû - 0:51

Une fois sa première question, John écoute attentivement le délinquant en face de lui. Il a raison. Sans preuve, rien ne peut être reçu. Mais de là à dire que ça n’aurait servi à rien… Après tout, le travail de la police était de chercher des preuves également, non? Enfin, hochant la tête, John ouvre son calepin de note et écoute la suite. Les premiers mots qui sortent de sa bouche frappent John de plein fouet.

Le crayon qu’il tient n’atteignit jamais le calepin. John ne fit qu’écouter. Comment pouvait-il en savoir autant sur cette histoire? Après tout, cette affaire était secrète, sous la juridiction du F.B.I. Même John avait failli perdre son emploi à cause de cette affaire. Quand le délinquant posa sa bière par terre, John regarda autour pour s’assurer que personne n’écoutait leur conversation. Non. Il n’y avait aucun autre client à l’heure actuelle. Une chance pour eux. Baissant les yeux vers le gadget que tenait son informateur, John vit défiler les articles et photos, voyant les jolies têtes blondes de sa fille et de son petit-fils défiler sur le petit écran. Sa surprise n’était en rien cachée. Désormais, cette affaire était personnelle.

L’homme en face de lui lui expliqua que si tout le monde avait pu redémarrer leur vie, deux dossiers, noms, identités, sont disparues dans le système informatique. Vraiment? Fronçant les sourcils, quelle ne fut pas sa surprise quand il apprit que celui-ci était le frère d’une des victimes. Il regarde la photo qu’il lui montre. Une jolie blonde au sourire magnifique. April Rose Carter. Effectivement, ce nom ne lui disait rien, et ce n’est pas faute d’avoir fouillé, car il avait aussi mené sa propre enquête avant de la refiler à Andrew pour protéger sa famille et garder son emploi.

Quand l’homme range son gadget et bois sa bière, il reprend en affirmant que sa sœur était un sujet d’étude neurologique. Intéressant à savoir, mais la question demeurait à savoir pourquoi son dossier avait disparu. Et qui était donc l’autre personne qui n’avait aucun dossier à son nom? Cette deuxième question obtenu une réponse assez vite. Timothy… Un nom qui ne lui disait rien non plus.

Sans même n’avoir rien écrit dans son calepin, il le rangea dans sa poche avec son crayon et lui tendit la main. « Donne-moi cette tablette que tu as. Je veux te montrer quelque chose. » Certes, son interlocuteur ne lui faisait pas confiance, mais il n’avait pas vraiment d’autres choix que de le lui donner. Une fois que John eut le gadget en main, il défila les photos des clients.

« Tu sais, c’est une affaire dangereuse dans laquelle tu t’embarques. Et crois-moi, je sais de quoi je parle. » Il tomba alors sur la photo qu’il cherchait et montra l’écran à celui-ci. « Rachel et Dylan Newman. Ma fille et son fils. » En lui confiant cette information, il lui donnait ainsi une preuve qu’il était de son côté, et qu’il était un allié. Ainsi, il lui tendit la main pour qu’il la serre. « Je suis l’agent Newman, du T.B.I. » Il s’était finalement présenté. À son tour maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 19/06/2017
Avatar : Dero Goi
Autres comptes : April Rose Carter
Nombre de messages : 20

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je t'ai à l'oeil ! - John&Damon   Sam 26 Aoû - 12:42

Plus je parle de cette affaire et plus j'ai l'impression d'avoir aspiré le gars en face de moi. Il avait son calepin tout pour noter pour aller rapporter sans doute lui-même au poste de police ou à son boulot. Mais les autorités connaissent déjà cette affaire, surtout le F.B.I ils en ont même étrangement abandonné la charge jugeant l'affaire classée. Ils n'ont pas capté les deux disparitions et aucune annonce de proche qui signale qu'ils n'ont pas de nouvelle de ceux-ci... Premier indice pour moi qui veut dire que le second est disparu depuis très, très très longtemps. Il finit par ranger son calepin alors qu'il n'a absolument rien noté dessus. Je finis ma bière et ne le quitte pas du regard. 

 « Donne-moi cette tablette que tu as. Je veux te montrer quelque chose. » 

Je fronce les sourcils, mais lui tend la tablette sans broncher. J'en avais de toute façon d'autre avec même un ordinateur qui possède lui aussi toute ces infos. Normal, c'était avec cet ordi que j'ai piqué le dossier de l'affaire du Crescent Hôtel. Et sans laisser sa signature de mon nom de hacker... Francis. Je le regarde défiler les photos.

« Tu sais, c’est une affaire dangereuse dans laquelle tu t’embarques. Et crois-moi, je sais de quoi je parle. »

Au tac au tac, je lui réponds.

« T'es pas le premier à me dire ça. »

Les dossiers de F.B.I suffisent comme preuve que ça craint et y'a qu'a voir tout mes potes ou collaborateur qui refuse de m'aider a dessus. Rien parce que ça avait l'air au placé et que chaque information se trouve dans des endroits qui nous ferait limite prendre la peine de mort. Il finit par s'arrêter sur une photo, une jeune femme blonde plutôt jolie avec un enfant. 

« Rachel et Dylan Newman. Ma fille et son fils. »

Ce coup de bol... On dirait que j'ai touché juste et que par chance je me suis adressé à a bonne personne. Cette info montre que cette affaire pour lui est personnelle et que donc par conséquent, il accepte de collaborer avec moi. Tant mieux, parce que seul ce n'est pas possible. Mais ne crions pas victoire trop tôt, il peut très bien me trahir et prétexter tout ça pour mieux me coincer. Genre, je viens de lui montrer un dossier du FBI là... Les journaux confisqués avec les journaux remodelés. Les photos des victimes.... Après avoir récupéré ma tablette, il me tend la main. Je la lui serre dans attendre, car la possibilité qu'il veuille vraiment m'aider n'est pas à écarter. 

« Je suis l’agent Newman, du T.B.I. »

D'un air sérieux, je lui donne une bonne poigne, bon pas aussi forte que celle que j'ai donné à mon pseudo-beau frère. C'était un plus un serrage de main bourré d'assurance.

« Damon Carter, ancien mécanicien. »

Je ne vois pas d'avantage de donner mon pseudo d'hackers, s'il est du T.B.I, il doit connaître ce pseudo. Ouais, il doit le connaître comme un putain de dangers informatique. Le hackers Francis est censé aux yeux des autorités être en prison. J'ai réussi à me sortir d'affaire en faisant accusé un pédophile jamais attrapé ou soupçonné. Parce qu'avec toute les choses que j'ai faites sous ce pseudo, je ne serais pas actuellement en liberté. Je me mets alors à fouiller dans toutes mes poches et arrive enfin à sortir une carte, une carte que j'utilisais à mon ancien travail. Je barre l'adresse et la lui tends.

« C'est mon numéro et mon mail, pour me joindre plus tard. »

J'ne peux pas parler de tout le reste en détails parce qu'on a beau vérifier, rien ne nous garantis que personne ne nous surveille ou nous entende. 

_________________

   
Petite sœur...
Je suis le seul à t'aimer pour ce que tu es réellement. Alors prend ma main et partons vivre ensemble comme une vrai famille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 20/01/2017
Avatar : Robert Downey Jr.
Autres comptes : .
Nombre de messages : 26

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je t'ai à l'oeil ! - John&Damon   Sam 26 Aoû - 21:43

Damon Carter… John allait devoir faire attention à celui-là. S’il avait ces dossiers, non seulement possédait-il des informations personnelles sur chacun des prisonniers rescapés, mais il avait aussi réussi à pirater le F.B.I., chose qui n’était pas simple, voire quasi impossible. Le dénoncer serait la meilleure chose à faire… pour le reste du monde. Mais pour John… Disons qu’il allait sans doute en avoir besoin, car lui, l’informatique n’était pas une chose simple à comprendre. Le langage binaire était encore plus compliqué que le mandarin à ses yeux.

John prit la carte que Damon lui tendit. Mécanicien? On verra bien… Pour l’instant, il la mit dans sa poche et ouvrit son porte feuille, sortant l’une de ses cartes. Il raya le numéro de son bureau et inscrit à l’endo de la carte son numéro personnel pour ensuite lui tendre la carte. « Ne m’appelle pas à mon bureau. Mon numéro personnel est derrière la carte. » Quand Damon vint pour prendre la carte, John ramena la carte vers lui pour l’empêcher de la prendre. Remettons les pendules à l’heure avant tout. « Je laisse passer pour cette fois, mais je ne peux pas fermer les yeux si tu pirates encore le F.B.I. J’ai failli perdre mon job une fois à cause de cette affaire et je n’ai pas l’intention de le perdre maintenant. »

Il était très sérieux, tellement qu’il en faisait peur. Rien ne l’empêchait après tout de lui passer les menottes dès maintenant. « Je veux simplement ce que soit clair. Je peux comprendre que tu le fais pour ta soeur. C'est personnel pour moi aussi. Mais si tu as besoin de quelque chose, j'ai de bonnes ressources. Si je perds mon emploi à cause de tes hobbies de pirate informatique, je te traînerai dans la boue avec moi. Comprit? » Il ne voulait pas le provoquer, mais il n’avait pas d’autre moyen que d’agir de cette façon. Une fois que Damon eut répondu positivement – il n’avait pas trop le choix s’il voulait son aide de toute façon – John lui donna enfin sa carte. Il regarda ensuite sa montre. « J’ai encore une demi-heure si tu veux qu’on discute avant que le directeur ne s’interroge à savoir où je suis. Tu as autre chose à me dire? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 19/06/2017
Avatar : Dero Goi
Autres comptes : April Rose Carter
Nombre de messages : 20

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je t'ai à l'oeil ! - John&Damon   Mar 19 Sep - 16:54

Maintenant que la collaboration commence il va falloir que je me renseigne sur lui une fois que je serais dans mon petit repère improvisé. Je m'en suis toujours sorti jusque la, faire porter le chapeau à quelqu'un d'autre pour le piratage... prendre que quelque années de taule pour vole ou petit braquage... Ce serait totalement con que si prêt du but à récupérer ma sœur, je me chie et me retrouve en prison pour le restant de mes jours. En tout cas ce gars m'a l'air bien motiver à coincé l'auteur de cet séquestration, mais, dans toute logique des choses. Il n'a pas l'air chaud de coopérer avec un criminel considéré normalement comme seconde zone. Malgré mes précautions il parvient d'avoir un doute, alors qu'il allait me donner sa carte avec son numéro perso au dos, il la ramène vers lui alors que j'ai à peine eu le temps de tendre la main.

 « Je laisse passer pour cette fois, mais je ne peux pas fermer les yeux si tu pirates encore le F.B.I. J’ai failli perdre mon job une fois à cause de cette affaire et je n’ai pas l’intention de le perdre maintenant.  » 

Wow, je suis donc tomber sur un gars qui était du F.B.I ? Carrément ? Mh quoi que... Pas forcement. Il a clairement dit qu'il était du T.B.I. Et pour en venir à cette conclusion, c'est qu'il connaît bien plus le sujet du Crescent Hotel que je ne le pense. Déjà enquêter la dessus sans doute... Mais pourquoi avoir arrêté. Avant tout, il fallait que je gagne sa confiance.  Il ne fallait pas déconner avec lui, il suffit de voir son regard pour capter qu'il était au-delà du sérieux. S'en est flippant, je n'aimerais pas qu'il me passe les menottes un jour.

« Je veux simplement ce que soit clair. Je peux comprendre que tu le fais pour ta soeur. C'est personnel pour moi aussi. Mais si tu as besoin de quelque chose, j'ai de bonnes ressources. Si je perds mon emploi à cause de tes hobbies de pirate informatique, je te traînerai dans la boue avec moi. Comprit?  »

« Relax, chuis pas un super pirate. C'est le hacker Francis qui l'a pirater pour moi. La, il est en taule, donc ça ne risque pas de se reproduire. Pour ce qui est de traîner dans la boue... Si ça peut sortir ma petite sœur je le ferai. Je suis prêt à tout, mais je ferai en sorte que tu ne sois pas dans la merde. C'est moi qui t'embarque la dedans après tout. Enfin.... Réembarque sans doute. »

Une fois les points sur les i posés, je saisis sa carte alors que l'agent regarde sa montre. 

 « J’ai encore une demi-heure si tu veux qu’on discute avant que le directeur ne s’interroge à savoir où je suis. Tu as autre chose à me dire? »

Une fois la carte rangée dans le revers de ma veste, je range aussi ma tablette et saisie la bouteille de bière histoire de ne pas la laisser au sol.

« Plutôt des questions. Je t'ai déjà montré tout ce que je sais. »

Je ne le quitte pas du regard.

« Si j'ai bien compris, tu t'es déjà mis une fois sur cette affaire. Il y a des trucs que tu as appris avant qu'on te retire l'enquête ? Ça peut toujours servir... L'idéal se serait de se contacter pour se revoir et en parler dans un lieu plus... sur, privé. »

Faut quand même le rassurer.

« C'est toi qui choisiras, faut juste éviter le public. »

_________________

   
Petite sœur...
Je suis le seul à t'aimer pour ce que tu es réellement. Alors prend ma main et partons vivre ensemble comme une vrai famille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Le p'tit nouveau


Date d'inscription : 20/01/2017
Avatar : Robert Downey Jr.
Autres comptes : .
Nombre de messages : 26

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je t'ai à l'oeil ! - John&Damon   Mar 19 Sep - 17:56

Ce Damon avait quelque chose à cacher. Francis? L’hackeur? Lui fournir ces informations? Ça lui avait semblé un peu trop facile comme réponse. Voire préméditée. C’est comme s’il avait répété dans sa tête cette excuse bidon pour être certain de ne pas se faire pincer. Et puis même si c’était vrai, ça ne faisait pas de lui quelqu’un de moins coupable. Ces informations sont supposées être classées confidentielles, alors que lui se pavane avec et les montrent à un étranger. Malgré cela, malgré ses doutes et sa suspicion, John lui laissa sa carte. Mieux valait l’avoir à l’œil de toute façon.

Après avoir regardé sa montre, John affirma qu’il avait un peu de temps devant lui encore, lui demandant s’il avait autre chose à dire. Damon avait plutôt des questions. Évidemment. L’agent n’avait pas trop l’habitude de vivre une interrogation à double sens, mais il n’avait pas peur non plus de répondre à ses questions. Il avait, de toute façon, le droit de ne pas répondre. John ainsi se plaça de façon à se montrer ouvert à la conversation. Il ne l’était pas vraiment néanmoins.

La question parvint à ses oreilles. Cependant, Damon ne semblait pas vraiment s’attendre à une réponse dans l’immédiat. Il était nerveux à l’idée de se faire entendre, et il avait de quoi l’être. Il préférait donc qu’ils se rencontrent en privé, en lieu sûr. Ouais, c’est ça. Sa méfiance s’agrandit, mais il n’en montra rien. « J’te contacterai. Pour l’instant, je n’ai rien à te donner. J’ai été suspendu quand j’ai voulu enquêter là-dessus. » Son obligation envers sa famille l’avait poussé à abandonner l’enquête… mais Andrew l’avait reprise.

« Pour l’instant, mieux vaut qu’on en reste là. Je vais faire profil bas et ne pas attirer l’attention de mon directeur encore une fois. Je te contacte dans quelques jours. Tu peux patienter jusque-là? » Damon n’avait pas le choix d’accepter. Quelques jours, c’était peut-être long, mais de son côté, il devait s’assurer que tout était sûr. Puis il avait prévu aller en week-end avec Andrew… Sur ces mots, il regarda autour pour s’assurer que personne ne les espionnait puis fit le tour de sa voiture, près à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Je t'ai à l'oeil ! - John&Damon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je t'ai à l'oeil ! - John&Damon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» John Marston - Red Dead Remption ( facile )
» Oeil critique?
» [Moc] John Frizer et Furio !
» Clin d'oeil de Bli² ? ...
» Clins d'oeil et humour [spoiler à différents étages]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le jeu :: Tennessee-